La commune de Sabcé a tenu sa première session ordinaire du cadre de concertation communal de la société minière Bissa Gold, le 7 novembre 2017, dans la salle de réunion de la mairie de Sabcé. Les échanges ont été présidés par le maire de la commune de Sabcé, Rigobert Nassa, en présence des représentants de la mine.


Ce sont environ 50 personnes composées des représentants des services techniques de la commune, des responsables religieux, des représentants des organisations de la société civile de la commune de Sabcé et des représentants des populations de chaque village impacté par l’installation de la société minière Bissa Gold qui forment le cadre de concertation communal. Le cadre a vu le jour suite aux recommandations du ministre en charge des Mines face aux multiples manifestations des populations contre Bissa Gold.
A cette première rencontre, chaque représentant a décliné les besoins de son entité vis-à-vis de la mine. Au titre des attentes, les villages impactés par la construction de la mine d’or attendent toujours d’être indemnisés par Bissa Gold. En plus de cela, la quasi-totalité desdits villages attend de la mine la réalisation d’infrastructures sociales de base comme des écoles primaires, des collèges d’enseignement, des centres de santé, des forages et des routes. Aussi, la question de l’emploi des jeunes a été évoquée par la majorité des participants. Pour eux, la mine n’a pas respecté sa promesse d’employer les jeunes de la localité dans les emplois sans qualification. La question du genre a aussi été abordée par la représentante des femmes de Sabcé. Elle a suggéré à Bissa Gold « d’aider les femmes en les appuyant avec des microcrédits ou des fonds d’accompagnement afin de promouvoir davantage l’autonomisation économique des femmes ». Quant aux services techniques, les doléances se résument à l’équipement de tous les services en matériel de travail et au raccordement au réseau électrique de la SONABEL.
Bissa Gold a elle aussi exposé certaines difficultés liées à la cohabitation avec les populations. Il s’agit, selon le responsable de la relation communautaire, Colince Tagny, de la question de relocalisation de certains ménages situés à proximité du site et de la reconsidération des limites effectives de la mine. Le maire de la commune, par ailleurs président du cadre, s’est félicité de la tenue effective du cadre de concertation et fonde l’espoir qu’il sera l’instance qui permettra de concilier davantage les positions de Bissa Gold et celles de la population de la commune de Sabcé.

Associat Post

images